Météo gratuite, séjours et forum France - Meteosun.com

Courir pieds nus

course-a-pied-pied-chaussures.jpgIdée bien saugrenue me direz vous, on fait des publicités pour les chausssures de running les plus techniques possibles pour accroitre nos performances et confort et voilà que des rigolos nous pronent la course pieds nus...A cela plusieurs que les détracteurs sauront par ailleurs retourner en leur faveur !

Les avantages de la course pieds nus :

  • tout d'abord courir pieds nus corrigerait les troubles de posture et d'appui dus aux chaussures de sport nous modifiant ou anihilant nos perceptions directes du sol. Le pied est un formidable organe proprioceptif dont nous masquons les informations de part les chaussures.
  • Courir pieds nus affinerait les jambes de part le changement de foulée induit,
  • Avec des chaussures le pied s'échauffe, il ne respire pas, ainsi il est reconnu que cet organe au bout d'une heure d'effort augmenterait de 8 % et perdrait en moyenne 15 grammes de sueur à l'heure ! De ces phénomènes découleraient de nombreuses pathologies : les ampoules, les ongles noirs, les hématomes, et les mycoses interdigitales...Courir pieds nus abolira donc les phénomènes de pression, de compression, et d'échauffement.

Mécanique de la foulée :

celle ci est plus dynamique car le premier contact au sol ne s'effectue pas avec le talon, mais la plante du pied. Le talon se relève ensuite, puis la plante du pied et enfin les orteils. L'attaque du pied se fait sur la projection au sol de la ligne de hanche.Le temps d'appui au sol est donc raccourci. De ce fait le volume des cuisses, fesses et mollets est diminué.

Adaptation : on ne se met pas à courir pieds nus du jour au lendemain sur une trop grande distance, d'où le besoin parfois de bénéficier de chaussures minimalistes, celles faites avec les 5 doigts de pied indépendants, sortes de gants de pied, qui sont plates et rapprochent des sensations de course pied nu tout en protégeant la plante du pied de l'abrasion de la route ou de débris blessants.

Il faut éviter de rebondir, diminuer sa longueur de foulée d'environ un tiers, donc augmenter sa fréquence de foulée, techniquement il ne faut donc pas courir en cycle arrière en tapant avec le talon car risque important de tendinite.

Un premier footing de 5 minutes à allure lente est suffisant, sur du sable dur, mais pas trop chaud ou sur herbe.

Courir pieds nus induit surtout de bien penser à se strecther, faire de la corde à sauter pour travailler le pied, faire des squats, et des éducatifs,

Date de dernière mise à jour : 08/10/2014

×