Météo gratuite, séjours et forum France - Meteosun.com

les signes en vélo

Pompé odieusement sur un site suisse, mais les signes sont un langage universel !!!

Signes utilisés en groupe :

Tendre le bras à gauche ou à droite à l’horizontale :

Velo_de_course_86.2_cycliste_signe_droite.pngC’est le signe que tout le monde connaît pour tourner à gauche ou à droite.

Comme je l’avais décrit dans mon article Giratoires à vélo – guide pratique de survie, il vaut mieux en abuser que le contraire.

 

Astuce : lorsque vous tendez le bras (c’est valable surtout quand vous êtes chef de file ou seul ou à deux), votre bras n’est pas un clignotant ! Il ne va pas rester en l’air pendant toute la manoeuvre.
Donc cherchez le contact visuel avec l’automobiliste et si vous constatez qu’il ne vous regardait pas quand vous avez levé le bras, refaites le geste !

 

Pointer du doigt vers le sol signifie :

« Attention, obstacle ! il y a un caillou ou un trou ou un objet à éviter »

Velo_de_course_86.3_cycliste_signe_trou.pngCe signe peut être fait par exemple avec la main droite pour le cycliste qui passe à gauche du danger (comme sur le dessin) puis avec la main gauche par le cycliste suivant, s’il passe à droite du danger.

 

 

Tendre la main vers le sol et la secouer signifie :

« Attention, il y a du gravier, du sable, un mauvais revêtement »

Généralement c’est dans le bord, donc il faut s’écarter pour l’éviter ou passer doucement.

Astuce : quand il s’agit de briques de verre, utilisez plutôt le signe que je décris juste après et cette fois-ci criez : « Briques de verre » ou « Attention, verre » ! pour être sûr que personne ne roule dessus et ne crève.

Vous trouverez aussi des astuces sur les dangers de la route dans mon article sur les Pièges de la route à éviter à vélo de course.

 

Rabattre sa main derrière droite 1-2x dans le dos signifie :

« Attention, écartez-vous ! » ou « tassez-vous », comme j’ai lu dans un article ;-)

Il y a un obstacle (bord de trottoir, piétons au bord de la route, cycliste plus lent, voiture parquée etc.) et il faut s’en écarter pour passer.

Rappel : lorsque vous roulez seul, il faut au contraire faire un signe de la main gauchepour indiquer à la voiture qui vous suit que vous allez vous écarter, pour qu’elle  puisse comprendre votre brusque écart et vous éviter.

 

Passer le bras 1-2 x dans le dos de gauche à droite signifie :

« Attention, il y a un obstacle en travers de la chaussée (sur toute sa largeur) »

Velo_de_course_86.4_cycliste_signe_rails.pngCela peut -être : des rails, une tranchée, une grille transversale, un dos d’âne (ou un « gendarme couché » comme on dit en Suisse).

Il faut se préparer à ralentir, à lever les fesses de la selle pour ne pas « taper » sur le l’obstacle. Si on reste assis, on risque de pincer sa chambre à air et de crever !

 

Tendre le bras vers le sol, avec la main horizontale qui « presse » vers le sol signifie :

« Ralentir ! » car ça freine devant ou parce que le revêtement est mauvais (travaux, passage dangereux etc.)

C’est le signe traditionnel utilisé par tous (piétons, automobiliste) pour demander à un véhicule de ralentir.

 

Lever la main au-dessus de la tête signifie :

« Stop ! »

Velo_de_course_86.5_cycliste_signe_stop.pngTout le monde doit s’arrêter ( à un stop, un feu rouge etc.) et souvent on crie en même temps : « Stop ! » pour éviter de se rentrer dedans…

 

 

 

Autres signes utilisés à l’intérieur du groupe :

Certains signes sont destinés à une bonne « gestion » au sein même du groupe, et là à nouveau on utilise parfois plutôt le geste que la parole (mais parfois les deux) :

Pointer du doigt l’espace devant la roue de son voisin de droite signifie :

« Je peux me rabattre devant toi ? »

En effet, si vous roulez par deux et que vous devez vous rabattre sur une file, si vous êtes à gauche, vous allez demander à votre voisin de droite à pouvoir vous rabattre devant lui. Il va alors ralentir légèrement pour créer un espace et vous laisser la place pour vous insérer.

 

Tendre le bras droit (mais pas le doigt) en diagonale vers le sol signifie :

« Je dois m’arrêter d’urgence ! »

Pour cette manoeuvre, si vous êtes à gauche, il faut impérativement vous faufiler d’abord pour vous retrouver tout à droite au bord de la route et ensuite faire le signe de la main.

Mais souvent on crie en même temps :  « Je m’arrête ! » ou « Stop, j’ai crevé ! » etc.

Astuce : dans ce cas, faites le signe et criez avant de ralentir, puis ralentissez doucement etdéclippez en tendant la jambe (signe supplémentaire indiquant votre arrêt).
Ne plantez pas sur les freins, sinon le cycliste derrière vous va vous toucher et tomber :-(

×