Météo gratuite, séjours et forum France - Meteosun.com

La natation en Triathlon

              La natation, première épreuve d'un triathlon représente environ 10 à 15 % du temps passé sur le total des 3 épreuves, est un exercice          spécifique par rapport à un exercice en piscine,en voici quelques particularités et les conséquences induites.

- l' épreuve se fait en milieu naturel, donc pas de virages, pas de reprises de nage, mais aussi pas de repères familiers.

Le fait qu'il n'existe pas de virage a des conséquences directes sur la nage et sa technique : le travail des jambes lors des poussées est réduit, ainsi on s'économise ! chouette, pas contre la contre partie est le travail  incessant des bras. En effet  il y a réduction du temps de repos des bras qui se fait en piscine lors des coulées, ainsi que la disparition de l'étirement des bras ayant lieu lors des coulées et reprises de nage.

Ces aspects induisent un travail spécifique à l'entrainement : nager en bassin de 25 mais aussi de 50 mètres, aller nager en milieu naturel. Nous avons la chance d'être sur le bassin d'Arcachon et même tributaires des marées nous pouvons aller nager sur le bassin d'Audenge : 110 mètres en ligne droite en eau salée ! Techniquement apprendre à respirer devant se fait lors d'exercices éducatifs de type nage grand chien ou water polo.

Il n'existe donc pas de repères de nage tels que le temps passé ou la distance, les points de repère disparaissent donc pour les non initiés. L'orientation est primordiale pour cela il va falloir apprendre à repérer devant soi et non sur le coté comme en piscine.

Nager en milieu naturel impose de varier son style en fonction du courant, des vagues et du vent. Il va donc falloir  adapter sa technique aux conditions météo changeantes.

  l'épreuve se déroule en groupe, hormis lors d'épreuves par équipe, condition idéale pour commencer un triathlon, il va donc y avoir contacts directs entre les triathlètes. Cependant relativisez, si vous prenez des coups, sachez qu'involontairement même vous en donnerez, alors restez calme. Prendre un coup est génant mais peut aussi s'avérer traumatisant au niveau du visage et en particuliers des yeux. Pour limiter le risque de contusion, voire de plaie de l'arcade sourcilière évitez de porter lors d'une épreuve en groupes des lunettes de type suédoises, mais optez pour des lunettes ou masques de triathlon en plastique de type ventouse.  Plus confortables, ayant un meilleur champs de vision, elles absorberont mieux les coups.

Cependant nager en groupe n'a pas que des inconvénients : c'est le seul moment de la course où le drafting est autorisé. Certains arrivent à prendre le sillage d'un concurent ainsi économiser des forces. Nager dans la vague permet d'économiser 10 % de sa consommation en O2 et réduire aussi 30 % de son taux sanguin de lactates. Si en piscine on nage seul, vous l'aurez compris, nager en groupe est beaucoup plus tactique : prendre une vague, choisir un groupe, s'y placer, se placer par rapport au parcours, aux vagues....

Mais en natation on ne nage pas droit  et la tactique et la technique auront encore leur mot à dire ! Le passage de la bouée peut être un moment stressant, c'est générallement un goulet d'étranglement. Plusieurs possibilités s'offrent alors : passer au large et tourner en restant sur le ventre, ou bien passer au ras en effectuant un passage dorsal pour virer. Une fois de plus il est important de visualiser la bouée, tout bête dites vous, un peu plus difficile dans la mélée surtout si on a de la buée plein les lunettes et pas assez de bras pour sortir la tête de l'eau au dessus de la mélée !

  l'épreuve se fait la plupart du temps en combinaison néoprène. Celle ci  va modifier l'assiette du nageur  et littéralement faire lever les jambes, un peu comme un pull buoy. Cependant pour des raisons de température de l'eau celle ci peut être interdite.

Du fait de la facilitation de la glisse en étant plus à plat, il va falloir réactiver ses jambes en fin d'épreuve pour les revasculariser, les réoxygéner et préparer sa sortie de l'eau, sa course pour la première transition.

Mais nager avec une combinaison n'offre pas que des avantages : la fréquence de nage change car le néoprène limite les mobilités de toutes les articulations des membres supérieurs (épaule, bras et coude) la nage va devenir plus consommatrice en énergie. Pour ces raisons les éducatifs de membre supérieur sont interessants en particuliers ceux faisant toucher bras /épaule, etc...

 

Voilà, quelques réflexions personnelles sur la pratique de la natation lors d'un triathlon. Quoi qu'il en soit, ne vous en faites pas, la natation est la première des 3 épreuves que compte un triathlon, le but est de finir pour aller pédaler, le vélo représentant classiquement 50 % du temps de votre épreuve !

Date de dernière mise à jour : 06/04/2012