Météo gratuite, séjours et forum France - Meteosun.com

le petit lexique de la natation

Voici un petit lexique des termes employés lors des entrainements de natation, nous essaierons d'y joindre des photos ou vidéos.

amplitude : se dit de mouvement ou cycle de mouvement  réalisé avec le maximum de trajet moteur, donc en augmentant la prise d'apppui et finissant le mouvement le plus loin possible du bassin.

 les éducatifs  :  exercices imaginés par les entraineurs pour s'amuser à voir les nageurs couler.... il en existe pour chaque nage, et autant qu'il y a d'entraineurs. Certains sont visibles à la rubrique vidéos de notre site. Je vous rappelle que la rubrique vidéo du site recèle de vidéos relatifs à ces exercices.

En brasse : on peut imaginer faire :

  • 2 passages de bras pour un travail de jambe, ou 1 passage de bras, rester profilé tête dans l'eau et faire 2 passages de jambe,
  • bras en brasse et jambes en battements ou ondulations,
  • nager bras droit ou bras gauche avec le bras opposé tendu devant jambe en brasse, crawl ou ondulation,

en dos : on peut imaginer faire :

  • 2 bras à la fois et jambe en battement ou brasse,
  • rattrapé en haut, en bas ou au milieu lors du passage vertical des bras. Le travail de rattrapé signifie que l'enchainement de travail de bras ne se fait que lorsque la main touche celle qui est fixée en haut, bas ou milieu.
  • travail d'essuie glace : allongé sur le dos jambes battement et bras tendus qui font le moulin hors de l'eau

en crawl :

  • nager water polo : donc nager tête fixe hors de l'eau pour accentuer le travail à faire sur les jambes, faire travailler les pectoraux.Cette position est celle du surfeur sur sa planche, sauf que nous pas de planche lorsque l'on rame.... Il est à noter qu'il existe une déclinaison de cette nage : le Grand Chien = allongé en position crawl, tête fixe hors de l'eau, bras ne sortant pas de l'eau bougeant de façon alternative avec retour aquatique vers l'avant.
  • nager rattrapé devant ou derrière : on tend un bras devant ou le long de la cuisse et il ne commence son travail moteur que lorsque le bras opposé le rejoint,
  • nager toucher épaule : vous apprendrez à lever le coude ainsi lorsque lors du passage aérien de retour du bras votre main devra toucher votre aisselle,
  • travail rateau : les doigts doivent effleurer l'eau dans l'axe de votre épaule, permer aussi de travailler le lever de coude,

Un article sur les éducatifs et leurs bienfaits : Les éducatifs en natation - Le blog de la rédaction

Elastique : appareil de torture servant à noyer tout nageur ! Morceau de caoutchouc servant à solidariser les chevilles, annuler les mouvements de jambe et ainsi lester le nageur.

Donut Mais il existe encore bien pire pour faire couler un triathlète : le Donut, cher à Omer Simpson, un beignet en mousse poreuse qui emprisonne les chevilles et va lester vos jambes !

Elongation : micro déchirure musculaire localisée

Fartlek


Mot suédois signifiant « jeu de course ». Il s’agit d’un entraînement en nature sur terrain libre à allures variées que l’on effectue sur terrain plat et en côtes. Le fartlek peut être libre ou plus codifié. La vitesse et le rythme repose sur les sensations du coureur.
Contrairement aux fractionnés, il n'y a pas de rêgles strictes, la distance d'effort parcourue et la durée en vitesse rapide n'a aucune espèce d'importance. Il faut varier les courses rapides de sprint ou de rythme soutenu avec des courses plus lentes de repos.

 

flottabilité : rapport entre le poids du nageur et sa réaction à l'entrée dans l'eau due à la poussée d'Archiméde. La flottabilité est directement influencée par le relachement musculaire et la densité du corps.

Gainage : maintien du corps dans un alignement le plus parfait possible pour limiter les "freins", aligner  tète, épaules, bassin lors de sa nage permet d'éviter tout ralentissemnt à sa nage en crawl.

Hypoxie : travailler en dette d'oxygène, tout type de travail qui permet de se mettre en carence d'oxygène et d'habituer son corps à cet état.

 

Nage complète : se dit de tout exercice necessitant l'utilisation des bras et jambes dans la nage citée,

Ondulation : mouvements de bassin servant à se propulser avec les jambes, principalement en papillon, mais aussi lors des reprises de nage. Il est à noter que quelques rigolos font travailler les ondulations non pas sur le ventre, ni sur le dos, mais sur la tranche (soit gauche, soit droite) faisant ainsi travailler d'autres chaines musculaires.

palmes de piscine : plus courtes que les palmes de plongée elles se rapprocheraient plus des palmes de body board. Plus courtes elles représentent l'avantage pour l'entraineur de faire travailler la fréquence de jambe, le fouetter de la cheville ainsi que sa souplesse.

Planche : position favorite l'été dans la piscine !!! Sérieusement pain de mousse servant à faire travailler les jambes en battements ou ciseau, celle ci peut etre tenue de 2 positions : en bout avec juste les doigts au bord pour faire travailler l'expiration en permettant la bascule de la tête dans l'eau, on sur le bord supérieur de la planche ainsi on peut respirer et expirer à sa guise.

Plaquettes :plaque utilisée pour filer des coups aux concurrents directs, utile pour vider les lignes d'eau en cas de forte population. Sérieusement, palme de main à utiliser pour travailler spécifiquement le travail des bras. Il en existe de diverses formes selon les marques, de diverses tailles selon son gabarit, et pour divers exercices (plaquettes de doigts, main ou  avant bras). Il est à noter que certaines piscines n'autorisent pas ces plaques rigides à cause de leur effet potentiellement blessant en cas de rencontre inopportune entre 2 nageurs, c'est aussi pour cette raison que vous trouverez dans le commerce des gants en néoprène palmés au niveau des doigts.Le but du travail en plaquettes est d'augmenter les surfaces d'appui et de traction ainsi on prend plus conscience de la glisse de la main en appui et du travail moteur de celle ci.

Pyramide : exercice où les exercices augmentent par palier d'intensité ou de longueur, puis redescendent.

pull buoy : pain de mousse à caler entre les genoux ou entre les chevilles servant à annuler le travail de propulstion des jambes. Utile pour les vieux nageurs n'arrivant plus à gainer les abdos. 

Rattrapé : exercice qui consiste à nager une nage alternée un bras après l'autre.


Reprise de nage : travail sub aquatique réalisé après un virage en piscine pour reprendre le travail de bras. Sert à conserver sa vitesse de nage et virage pour reprendre la nage. La FFN légifère dans les diverses nages les mouvements autorisés sous l'eau : en crawl ondulations et battements de jambe, en dos idem mais tourné vers le plafond, en brasse un mouvement de jambe, puis un mouvement de bras, en papillon ondulations. Pour toutes ces nages la reprise de nage ne doit excéder 10 mètres !!!

Surface propulsive : surface représentée par la main et l'avant bras permettant la prise d'appui et l'avancement par rapport à un point fixe.

Temps : nombre de respiration par mouvement de bras. Exemple : crawl 5 temps, respirer 1 fois tous les 5 cycles de bras.


Tuba frontal : appareil fort efficace pour se rincer en profondeur les sinus.... ce tuba est FRONTAL donc permet le passage aerien des bras en crawl sans avoir à tourner la tête et donc se concentrer sur son travail de bras. De plus il présente l'avantage de faire travailler la phase expiratoire du fait du pincement qu'il existe sur certains modèles au niveau distal du tube. 

Water polo : regarder dans les éducatifs,

Grand Chien : regarder dans les éducatifs.







×