Météo gratuite, séjours et forum France - Meteosun.com

Royan

Une fois n'est pas coutume, je vous retransmets les impressions de course de ce concurrent, fort intéressantes quant aux difficultés de cette épreuve qui fut courue par Denis et Jean Michel.

Half de Royan

Publié le 11/09/2011 à 11:41 par jedemarreletri
  simon billeau....et  ma pomme !

 Triath…très long de Royan !

  Cela fait un mois et demi que j’essai de me préparer pour ce triathlon, mais je n’y arrive pas….je sais pas pourquoi mais je ne trouve pas la motivation !

 Donc mon volume d’entrainement en pâti, il me sera très difficile (un peu aussi à cause de mon job ou je me couche tous les jours entre 1h et 2h du matin) de faire plus de 3 à 4 h d’entrainement par semaine……et ça je vais le payer !

 Par contre, comme j’y vais à l’arrache, je n’ai pas de stress, j’ai l’impression d’aller faire un CD, mais je vais vite voir que cela n’en n’est pas un !!!

Donc samedi matin lever 7h30 pour un bon petit dej, 8h45 je passe prendre mon pote Xavier et nous partons pour Royan rejoindre le 3ème lascar : Fabrice.

 Sur place, quelques fous sont déjà sur leur vélo et font tourner les jambes…, prise des dossards et de la puce, puis installation du vélo, et nous allons avec Xavier nous poser pour manger notre traditionnel Gâteau Sport !

 13h00 Briefing de l’organisation, puis on se glisse dans nos combinaisons et un petit plouf pour gouter l’eau et se chauffer un peu…température de la baignade 21 degrés, ça va, par contre ça me rappelle la traversée de la Garonne….même couleur !

 On nous demande de sortir et de nous placer derrière l’arche de départ…

 Puis c’est le coup de corne …..Non non il n’y avait pas de taureau ou de vache landaise…corne de brume !

 Allez on trottine, et plouf environ 530 pingouins à l’eau.

 On n’y voit que dalle, l’eau à des relents de gaz oïl…c’est pas top, je m’installe dans une nage en trois temps tranquille (je repense au conseil de Bernard F. qui me dit tout le temps….allonge et glisse, prends ton temps), j’ai laissé partir le gros de la troupe pour ne pas prendre de coup, après 600 m on commence à sentir le courant qui nous gène et les vagues du je prends sur la tronche à chaque fois que je respire à droite !

 C’est le demi-tour, un coup d’œil à ma montre DKT à 10 €… (Et non je n’ai pas de Garmin 310 moi !) 24 minutes pour faire un peu plus de 1000 m : pas terrible !

 On va essayer d’accélérer, mais le courant me déporte et je zigzague pour rester aligné avec l’arche d’arriver que je distingue 900 m devant moi.

 A cinq ou six reprises mes mains tapent des poches plastiques, je saurai plus tard que c’était des méduses, à qui j’ai distribué quelques gifles !

 C’est la sortie, âpres 44 laborieuses minutes à ma montre, je suis dans les 50 derniers, mais pas fatigué….normal à cette vitesse !

 400 mètres de footing sur le sable pour rejoindre le parc à vélo, Fabrice et Xavier sont déjà sur leur vélo, je prends mon petit gel antioxydant et je passe au Check point en 51,37, je pars  pour une promenade de 93 km….

 Les jambes tournent bien, mon compteur indique 34/36km/h…super…oui oui c’est ça mon gars attends un peu la suite !

 Puis âpres environ 7km je vois un panneau indiquant «Meschers » et la ça va se corser, je passe sur le 34 dents et tente de passer la première bosse sur le 23 à l’AR, ça va passer mais tout juste, puis un faux plat montant et une descente dangereuse ou je tape les 57 km/h sur une route défoncée…mon cintre bouge dans tous les sens je regarde sur les cotés en essayant de choisir ou je vais aller m’éclater la tronche….mais non ça passe avec quelque sueurs.

 Puis vient la 2ème montée…plus raide celle la, je décide de la passer en 34/25…ça va mieux, une autre descente, 2-3 virages et la 3ème bosse bien balaise…34/27 et mon compteur indique 13km/h…ou sont passées mes cuisses je les ai oublié à l’aire de transition ?

 On revient sur du plat pendant environ 5km vent dans le dos…Demi tour, passage au check point et retour sur Royan…et la Stupeur et tremblement…qui freine à ma place ? Le vent mon gars !!!! Ma vitesse chute à 24km/h et je pousse sur ces foutues pédales !

 Arrivée à la fin de la première boucle au centre de Royan au milieu de la foule en délire…tout le monde hurle, applaudie, je crois que c’est pour moi…..mais non j’entends dans mon dos un bruit de machine de guerre…c’est Hervé Faurequi me double pour entamer son 3ème tour ! J’ai l’impression d’être à l’arrêt et je suis pourtant à 30 km/h…..ça doit être un Alien ou un super héro !

 Et hop 2ème tour, un peu mieux géré celui la, mais le retour avec les bosses et 15,5 km vent de face commence à puiser dans mes maigres réserves.

 Dernier tours, je ne regarde même plus mon compteur, je sais que ma moyenne tombe…objectif terminer cette satané partie vélo, après le dernier demi tour, je compte les derniers derrière moi…….4 ! je suis presque en queue de peloton, la misère !

 C’est l’arrivée avec 95 km à mon compteur…moyenne ridicule et 3h56 à l’entrée du parc !

 Transition assez rapide, je ne prends même pas le temps de mettre mes manchons de compression, tant pis ! les arbitres me font des signes, je comprends pas trop, ils me font des V de la victoire avec leurs doigts…ils sont cool ici, merci les gars……je vais apprendre plus tard qu’en fait ils me disaient qu’il me restait que 2 minutes avant le temps limite pour pouvoir commencer la course à pied !!!

 Bon je trotte….vu la vitesse c’est bien le verbe approprié, il y a 2 boucles de 7,5 km et une boucle dans l’autre sens de 5,5 km avec plus de 1km au total dans le sable, des marches, des talus de terre à monter et donc à descendre….un trail quoi !

 

Mon genou va-t-il tenir ?, c’est la première fois que je fais un tri avec mes nouvelles semelles Ortho, à Barcelone mon Syndrome de l’essuie glace s'était réveillé au 13ème km…on va voir !

 

Je m’ennui grave le parcours est joli, mais interminable, plein de virages après lesquels on croit que c’est le demi tour, mais non c’est plus loin !

 

Le voila ce demi tour, je prends mon chouchou et c’est repartit…tout doucement…je vais finir ces 7,5 km en 52 minutes ! et Hop on recommence, le soleil se couche, je commence à avoir froid, je marche, je cours, je marche, je cours……jusqu’au 2ème demi tour, ou je croise Fred Compain, je l’appellerai c soir Fred Copain ! Car il décide de m’attendre 3 minutes pour finir ensemble…encore merci mon Gars car la motivation n’était plus la !

On va discuter, marcher, trotter jusqu’à la fin dans le noir, il est environ 22h quand on arrive sur les 400 derniers mètres face à l’arche d’arrivée, on voit un type venir vers nous micro à la main, c’est l’organisateur, il nous demande si on accepte d’attendre ici la dernière participante qui est à 300/400 mètres derrière nous pour terminer groupés avec une surprise !!! ….ok pas de soucis

 On attend 2 minutes et on se place de chaque coté de la jeune femme et on passe main dans la main l’arche d’arrive sous une ambiance de dingue, Pompom girls, confettis, foule en délire, et la surprise …un feu d’artifice rien que pour nous !

 Je termine ce semi avec un rythme de lémurien (il va falloir que j’arrête de regarder des documentaires sur les singes)…en 2h50…10 min de mieux qu’à Barcelone !

 Content d’avoir terminé, même les derniers…..quoi que, pas mal (environ 80) ont préféré abandonner que de serrer les dents et finir, je suis donc encore plus content.

 Je termine donc en 7h38  à la 439ème place sur environ 530 au départ.

 Fabrice  Daniel : 6h27 392ème 42,6-3h37-2h07

 

Xavier Milcent : 5h16 79ème 43,21-2h44-1h48

 

Frederic Compain 7h38 441ème 56,21-3h45-2h55

 

Bravo à Benoit qui termine à la 147ème place en 5h30 et Stéphane 204ème en 5h41.

 

 

 

Ce que je dois en tirer :

 

1/ je dois avoir, pour ce type de course un volume d’entrainement bien plus conséquent. Celui la je l’ai pris trop à la légère !

 

2/ trouver la motivation !

 

3/ bosser mon vélo pour augmenter ma puissance , et le volume.

 

4/travailler ma technique en natation pour prendre de la vitesse.

 

5/ mon genou à tenu….ça c’est un point positif….ça va me permettre d’aller plus loin !....IM 2012

 

6/ Je ne suis pas fatigué…et ça c’est aussi un bon point….bonne alimentation, étirements et bon sommeil….c’est la clé !

 

Bon ya plus qu’à comme me dit souvent Vincent !

 

Un peu de repos et on repart vers de nouvelles aventures……..

 

 

vidéo du départ natation


×