Météo gratuite, séjours et forum France - Meteosun.com

alcool et sport...

Qui n’a jamais eu envie de bonnes bières après un footing ou même après une course?! Mauvaise nouvelle, au risque d’en décevoir plus d’un, ce n’est pas forcément la meilleure idée…

Quelles sont les conséquences de la consommation d’alcool sur la performance sportive ?
Triste nouvelle :-( : l’alcool perturbe tous les principaux systèmes de l’organisme, engendrant des effets négatifs, non seulement sur la récupération, mais aussi sur les performances qui suivront. Concrètement:
1. L’alcool réduit le potentiel de performance jusqu’à 11 % chez les athlètes professionnels et jusqu’à 30 % chez les athlètes amateurs. Ca fait peur!
2. L’alcool retarde la récupération après l’exercice en influant sur le niveau de glycémie jusqu’à 36 heures après la prise d’alcool, ce qui nuit à la production d’énergie et donc à la performance.
3. L’alcool augmente considérablement la sécrétion d’une hormone du stress (cortisol), ce qui inhibe l’effet de l’entraînement.
4. L’alcool affaiblit le système immunitaire : les statistiques montrent que les athlètes qui ont une consommation régulière d’alcool sont malades plus fréquemment.
5. L’alcool augmente le risque de blessures via une mauvaise récupération notamment, empêchant la reconstruction des fibres musculaires après l’effort.
6. La consommation massive épisodique de boissons alcoolisées engendre des pertes qui peuvent représenter jusqu’à 14 jours de l’effet de l’entraînement.

La bière pour la récupération ?
On voit souvent de la bière sur les stands des courses et il n’est pas rare d’entendre dans le discours de certains sportifs que la bière aide à la récupération, notamment en détendant les muscles ou encore en apportant les minéraux nécessaires à la récupération. Cependant, aucun de ces bienfaits n’a été démontré scientifiquement, contrairement à un certain nombre d’effets néfastes. En effet, la bière bloque l’élimination de l’acide lactique, principal déchet musculaire lors d’un effort. Etant un diurétique, la bière ne permet pas la réhydratation de l’athlète, bien au contraire.

Mettons nous d’accord: la « bière de récup » n’a pas d’effets positifs, ni sur la récupération, ni sur les performances sportives. MAIS, on l’associe à un moment de plaisir et de convivialité, pas de doute là-dessus 
</div>
                    						                    					</div>
                    				</div>
    							    						 
    					        			</div>
        		</div>
        	</div>
			 
			 
</div>

        
    
            

<div class=