Régulièrement mis en avant par les médecins de SantéSportMagazine, le triathlon est un véritable sport-santé. La fédération souhaite franchir un pas de plus en proposant aux nouveaux adhérents un test physique afin de personnaliser les entraînements. Présentation et explications.

Par la Commission sport, santé, bien-être, loisir de la Fédération française de triathlon.

 Se tester avant de debuter le triathlon - SanteSportMagazine Hors serie triathlon 2015

Aujourd’hui, l’image du triathlon a évolué. D’un sport inaccessible, il s’est peu à peu démocratisé. S’il est aujourd’hui indéniable que le public loisir est présent dans les clubs de triathlon, la Fédération Française de Triathlon (F.F.TRI.) souhaite que ses pratiquants soient entraînés de manière personnalisée. Pour cela, elle développe actuellement un « Logiciel Santé » permettant, grâce à des tests de condition physique de déterminer le type d’entraînement le mieux adapté au profil de chaque pratiquant. Ce nouveau dispositif d’accompagnement sera opérationnel dans le courant du second semestre 2015.

UN DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT INNOVANT

Le triathlon rassemble les trois disciplines les plus pratiquées en loisir par les Français : natation, cyclisme e t course à pied. Il est donc intéressant que les éducateurs visent, par l’intermédiaire de ce sport, la santé de ses pratiquants. La F.F.TRI. s’inscrit dans une démarche de prévention primaire ayant pour but de limiter l’apparition de certaines pathologies et de permettre de rester en bonne santé physique, psychologique et sociale. Il est aujourd’hui prouvé que l’activité physique remplit ce rôle, il faut donc que les éducateurs de nos clubs soient formés pour que le triathlon réponde à cet enjeu d’intérêt général en proposant une pratique encadrée, raisonnée et adaptée aux pratiquants. Afin d’aider les éducateurs de clubs à accueillir et entraîner les sportifs et non-sportifs, la Fédération travaille actuellement sur l’élaboration d’un « Logiciel Santé ». Cet outil permettra de connaître le pratiquant afin de lui proposer un entraînement personnalisé et adapté, répondant à ses motivations.

COMMENT FONCTIONNERA LE « LOGICIEL SANTÉ » ?

Cet outil nécessite la réalisation de plusieurs étapes :

- Première étape : répondez au questionnaire. Vous pourrez accéder, à partir du site Internet fédéral www.fftri.com, à un questionnaire à compléter. Ce dernier, à visée médicale, a été élaboré à partir d’une base proposée par la Société française de Médecine du Sport. Les réponses seront analysées afin de déterminer les tests de condition physique à effectuer. Vous aurez ensuite accès à une liste de clubs labellisés « Santé, Bien-être, Loisir » à proximité de votre lieu de résidence, proposant ces tests.

- Deuxième étape : testez votre condition physique. Rendez-vous ensuite dans un club afin de passer les tests de condition physique. Après l’obtention d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique du triathlon de la part de votre médecin, sept tests permettant l’évaluation des qualités physiques de vitesse, de coordination, de souplesse, de force et d’endurance vous seront proposés. Le résultat donnera une idée précise de votre condition physique. Certaines personnes ne passeront pas tous les tests. Cette décision est prise en fonction de l’âge, des risques cardio-vasculaires ou encore des pathologies que vous pourriez avoir. Ces tests ont déjà été menés dans trois clubs : Saint-Étienne, Guéret et Mulhouse. D’autres sont prévus dans la région parisienne et dans la région Centre. Ces expériences ont permis de vérifier la faisabilité et la reproductibilité de nos tests, mais également de élaborés des barèmes de 1 à 5. Les barèmes des tests sont construits en fonction des tranches d’âge et du sexe de chaque participant. Ils permettront de vous livrer un bilan de votre condition physique.

- Troisième étape : réalisez un bilan. Un bilan final vous permettra de visualiser, à l’aide d’un diagramme, le score obtenu sur chacun des tests. Il vous servira de base d’entraînement personnalisé. Selon les scores obtenus aux tests, l’éducateur pourra déterminer des pistes d’entraînement prioritaires répondant à vos motivations.

- Quatrième étape : bénéficiez d’un entraînement personnalisé. L’entraînement proposé sera en relation avec les scores obtenus dans chacun des tests et les motivations vous poussant à pratiquer. Il sera adapté aux personnes porteuses de certaines pathologies.

LES PERSONNES PORTEUSES DE PATHOLOGIES

Nous nous sommes également intéressés aux personnes porteuses de pathologies. Ces personnes doivent pouvoir, en collaboration avec des éducateurs formés et le milieu médical, pratiquer le triathlon dans un cadre sécurisé. En effet, l’activité physique régulière est un excellent médicament. Des séances pourront ainsi être proposées à des personnes porteuses de pathologies telles que les cancers, l’hypertension artérielle, l’obésité… Celles-ci ont été créées en collaboration avec des médecins.

« LOGICIEL SANTÉ » PROGRAMMÉ POUR LE DERNIER SEMESTRE 2015

Cet outil est encore en phase d’expérimentation. L’élaboration des barèmes nécessite qu’un grand nombre de participants réalisent des tests de condition physique (traitement statistique). Une première version du logiciel verra le jour en septembre 2015, et les premiers éducateurs seront formés en novembre 2015.

EN CONCLUSION

L’objectif de la démarche et de l’outil proposés est de vous connaître avant de vous proposer un entraînement adapté à votre profil et vos motivations. Nous estimons qu’il est nécessaire d’avoir une « carte d’identité » du sportif avant de lui enseigner le triathlon. Cette approche prend encore davantage de sens dans un objectif de santé. Alors n’hésitez plus, dès la fin de l’année, venez tester avant de pratiquer le triathlon au sein d’un club !

_________________________________________________

LA COMMISSION SANTÉ, BIEN-ÊTRE, LOISIR, DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TRIATHLON

Le rôle et les objectifs :

En septembre 2013, une commission « Santé, Bien-être, Loisir» a été créée au sein de la Fédération Française de Triathlon. Le but de cette commission est de promouvoir et d’organiser sur le territoire sa pratique loisir dans un objectif de santé. Un plan « Santé, Bien-être, Loisir » a été rédigé.

Il comprend cinq objectifs :

• Coordonner et animer le projet« Santé, Bien-être, Loisir » en construisant et animant un réseau de référents au sein des Ligues Régionales de Triathlon.

• Définir les modalités d’accueil d’un public sportif et sédentaire dans le cadre de la prévention primaire*.

• Définir les modalités d’accueil des publics en partenariat avec le milieu médical dans le cadre de la prévention secondaire* et tertiaire*.

• Simplifier les procédures d’organisation et promouvoir les manifestations loisir et les espaces triathlon pour favoriser l’accès à un public non compétitif.

• Communiquer sur le plan « Santé, Bien-être, Loisir » au niveau national par l’intermédiaire d’actions et de concours mettant en valeur les initiatives locales.

*Prévention primaire : Désigne l’ensemble des actes destinés à réduire l’apparition des nouveaux cas de certaines pathologies dans une population saine par la diminution des causes et des facteurs de risque.

*Prévention secondaire : Désigne tous les actes destinés à réduire la durée d’évolution de la maladie (pour les personnes porteuses de pathologies).

*Prévention tertiaire : Désigne tous les actes destinés à réduire au maximum les invalidités fonctionnelles consécutives à la maladie. Cette conception étend la prévention au domaine de la réadaptation : elle cherche à favoriser la réinsertion professionnelle et sociale.